Ntfs-3g, version facile

21 août 2006

J’ai déjà écrit sur ce Blog une méthode pour pouvoir lire et écrire sur un disque formaté en NTFS, depuis Linux. Cette méthode utilisait Ntfs-3g. Aujourd’hui je vous propose, pour ceux qui ne l’ont pas déjà installé mais qui voudraient le faire, une méthode plus simple pour installer cet utilitaire qui, je le rappelle, est encore en béta.

Nous allons commencer par ajouter les dépôts pour installer ntfs-3g grâce à Aptitude :

  • $ sudo gedit /etc/apt/sources.list

Voilà les dépôts à ajouter à la fin de votre fichier sources.list :

Ensuite, après avoir sauvegardé et fermé votre sources.list, tapez ces commandes pour installer ntfs-3g :

  • $ sudo aptitude update
  • $ sudo aptitude upgrade
  • $ sudo aptitude install ntfs-3g

Voilà, il est installé ! Maintenant, passons à sa configuration. Tapez cette commande dans un terminal pour vous renseigner sur votre partition NTFS :

  • $ sudo fdisk -l | grep NTFS

Le nom de votre patition va apparaître dans la première colonne. Grâce à lui, vous allez pouvoir configurer votre fstab comme il faut. Pour cela il faut l’éditer et d’abord, en faire une sauvegarde. Allons-y, toujours dans un terminal :

  • $ sudo cp /etc/fstab /etc/fstab.bak
  • $ sudo gedit /etc/fstab

S’il existe déjà une ligne pour votre partition NTFS, modifiez-la pour qu’elle ressemble à cela :

/dev/<nom de votre partition> /media/<nom de répertoire> ntfs-3g silent,umask=0,locale=fr_FR.utf8,no_def_opts,allow_other 0 0

L’information <nom de votre partition> est celle qui vous a été donnée par la commande sudo fdisk -l | grep NTFS. <nom de répertoire> est le répertoire dans lequel votre partition est montée. Pour le connaître ouvrez le Navigateur de fichier et entrez dans /media.

Les informations doivent être entrée sans les signes < >. Si vous n’avez pas de ligne correspondant à votre partition NTFS dans fstab, il vous faut copier la ligne ci-dessus et la coller dans le fichier /etc/fstab que nous avons ouvert précédement. Renseignez le nom de votre partition et choisissez un nom de répertoire pour votre partition. Une fois terminé, vous pouvez sauvegarder et fermer le fichier /etc/fstab. Il vous faut maintenant créer le répertoire pour votre partition. Tapez cette commande en remplaçant <nom de répertoire> par le nom que vous avez choisi précédement.

  • $ sudo mkdir /media/<nom de répertoire>

Cette fois, Ntfs-3g est installé et configuré. Pour qu’il soit lancé au démarrage de votre machine, il faut ajouter fuse au fichier modules :

  • $ sudo gedit /etc/modules

Ajoutez simplement fuse à la fin du fichier, sauvegardez et fermez.

Et voilà, c’est fini. Pour le tester tout de suite, lancez :

  • $ sudo modprobe fuse
  • $ sudo umount -a
  • $ sudo mount -a

Cette fois c’est la bonne, vous pouvez crier de joie !

IMPORTANT : cette manipulation ne fonctionne pas pour les disques USB formatés en NTFS.

Pour plus d’informations sur Ntfs-3g, consultez le wiki.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :