Faire des sauvegardes de son système facilement, automatiquement

15 février 2007

Je ne le dirai jamais assez souvent : oui, Ubuntu est plus simple d’utilisation que Windows. Prenons l’exemple de la restauration du système. Avec l’OS de Redmond, elle est installée par défaut et généralement sur les ordinateurs modernes une partition de 6Go lui est allouée. Rien que ça… Sans compter la place que prend par exemple la nouvelle version de Windows, et vous vous retrouvez avec un disque dur amputé d’environ 10Go. Un utilisateur expérimenté saura « corriger » ceci, mais quid de l’utilisateur lambda ?

Avec Microsoft, l’utilisateur lamba découvrira vite que la sécurité a un prix (en espèce sonnante et trébuchante) élevé. Avec Ubuntu, la sécurité est gratuite, et accessible à tous quelque soit votre niveau en informatique.

Il est tout à fait possible, sans toucher une seule ligne de commande (pour ceux que le Terminal effraie), de mettre en place un système de backup – créer des points de restauration du système – régulier, personnalisé et automatisé. Pour cela nous utiliserons sBackup, un petit logiciel fort pratique et efficace, très simple d’utilisation et surtout : fiable comme Ubuntu. Grâce à lui, vous pourrez effectuer des backups standards de votre système mais vous pourrez également lui indiquer quels dossiers inclure/exclure dans le point de restauration, quels types de fichiers, quelle taille maximale de fichier/dossier accepter, à quelle fréquence les backups doivent-ils être effectués et enfin, quand supprimer automatiquement un point de restauration pour ne pas gâche de place sur votre disque dur.

Il vous est également possible, en deux petits clics, de sauvegarder vos points de restauration sur un stockage distant grâce à SSH. Vraiment pratique pour qui la sécurité et la sauvegarde des données est primordiale.
Vous voulez en savoir plus…lisez la suite !

Comme je l’écrivais précédemment, vous n’avez pas besoin du Terminal ici, vous pouvez simplement chercher et installer sbackup avec Synaptic. Mais les irréductibles de la ligne de commande comme moi préféreront toujours un bon vieux :

$ sudo aptitude install sbackup

Une fois que c’est fait, lancez Simple Backup Config depuis votre menu Système > Administration. Dans la prochaine version d’Ubuntu, si le Centre de Contrôle de Gnome est maintenu, vous trouverez ceci dans la section Système. Vous verrez alors la console de configuration arriver.

sBackup Config

Dans l’onglet General, choisissez si vous souhaitez faire des sauvegardes manuelles, automatiques selon vos propres critères ou automatiques avec les critères par défaut. Je vous conseille de choisir cette dernière option. Cela fera une sauvegarde des dossier /var /home /usr/local et etc en excluant les fichiers multimédias et ceux de plus de 100Mo. Je considère que ces deux derniers types de fichiers sont à sauvegarder manuellement et sur un support physique (type DVD-R) plutôt qu’à sauvegarder via cette manipulation. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des dossiers et des types de fichiers à inclure dans l’onglet suivant, Include, ou à exclure dans l’onglet d’après, Exclude.

Choisissez ensuite dans les onglets suivants la Destination de la sauvegarde (à moins d’utiliser SSH, je vous conseille encore une fois les valeurs par défaut), la fréquence de la sauvegarde – Time – et enfin la fréquence de suppression des points de restauration – Purging. Pour information, je programme mes sauvegardes toutes les semaines et je purge les points de restauration tous les mois. Mais faites aussi en fonction de vos besoins (sauvegarde fréquente en cas de données mise à jour très régulièrement) et de vos capacités (purge plus fréquente si vous avez peu d’espace disque disponible).

Vous pouvez maintenant cliquer sur Enregistrer, et puis suir Backup Now si vous voulez faire une sauvegarde immédiate. Je vous conseille de le faire et de regarder par hasard la taille du fichier qui en ressort (il est dans /var/backup si vous n’avez pas modifié la destination par défaut) pour ajuster la fréquence de la purge.

Vous avez fait votre sauvegarde, vous utilisez votre système et là, patatra, il est cassé pour une raison x ou y. Comment utiliser votre sauvegarde ? Deux solutions. Un, vous n’avez plus accès à votre interface graphique, seulement une ligne de commande (Ctrl+Alt+F1). Il va donc vous falloir utiliser une commande que nous allons détailler :

$ sudo srestore.py /var/backup/2007-02-15_01 /home/nom d'utilisateur /home/nom d'utilisateur/old

Cette commande restaure votre dossier /home (remplacez « nom d’utilisateur » par votre nom d’utilisateur donc) et place votre /home « cassé » dans /home/nom d’utilisateur/old pour ne pas perdre vos données récentes. La première partie indique quel point de restauration utiliser : la date en premier lieu « 2007-02-15 » et « _01 » est le numéro du point de restauration, si vous en faites plus d’un par jour. Si vous n’en faites qu’un par semaine, ce sera toujours « _01 ». Lancez la commande et attendez que la restauration soit terminée. Redémarrez votre ordinateur, et voilà…

Deuxième cas de figure : vous avez accès à votre interface. Lancez donc simplement Simple Backup Restore, choisissez le point de restauration dans Avaliable backups, choisissez les dossiers/fichiers que vous souhaitez restaurer dans la liste en dessous et lancez enfin la restauration en cliquant sur Restore. Et voilà…

Ubuntu est un système par défaut très sécurisé et fiable, mais je pense qu’un tel outil devrait être proposé et installé par défaut avec la distribution. Il existe des solutions pour faire des points de restauration sans rien installer, mais ces solutions impliquent de manipuler assez bien le Terminal. Si je suis pour son installation par défaut en revanche je ne suis pas pour qu’il soit activé par défaut : c’est à l’utilisateur final de décider de quand et comment il veut sauvegarder ces données. Si Windows (et même Mac OS X) infantilise l’utilisateur Ubuntu doit – à mon humble avis – le responsabiliser : oui le système est fiable, mais la clé reste et restera toujours l’utilisateur, de surcroît s’il est libre.

Publicités

6 Réponses to “Faire des sauvegardes de son système facilement, automatiquement”

  1. francesco44 Says:

    C’est intéressant….mais dans quel dépot va t’on trouver sbackup…il me semble que vous oubliez de le dire! En tout cas il n’est pas dans ma liste de paquet.

  2. Barista Says:

    Ah… :/ Et tu es sous quelle version d’ubuntu ? Il se peut que sBackup soit dans les backports mais je n’en suis pas certain ? Ils sont activés chez toi ?

  3. francesco44 Says:

    Merci de la réponse….mais je ne sais pas ce que sont les backports…Je suis sous 6.06 au bureau et 6.10 sur un portable

  4. francesco44 Says:

    Ok j’ai trouvé les backports…..je vais voir….bonsoir et merci!

  5. fred Says:

    Je confirme qu’avec les backports d’activés, c’est possible d’obtenir sBackup…

    merci pour le tuto !

    😉


  6. […] Note: Si vous souhaitez créer des sauvegardes plus petites, comme un répertoire ou un type de fichier seulement, tournez vous plutôt vers la solution sBackup. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :