Nettoyage de printemps pour Ubuntu

3 mars 2007

Les bonnes habitudes ne devraient pas se perdre. Sous Linux, le système a ses propres habitudes et il est plutôt sûr de le laisser faire. Néanmoins, un grand nombre d’utilisateurs aiment bichonner et nettoyer leur système comme certains nettoieraient leur voiture. Non pas qu’ils soient fous de tunning, mais ils (et moi avec) aiment avoir un système impeccable. Plutôt horlogerie suisse qu’ Opel Corsa kitée en somme…

Nettoyer son système des paquets ou fichiers inutiles ne relève pas seulement de la maniaquerie, je vous ferai remarquer. En appliquant les quelques conseils qui suivent à ma machine (pourtant une installation de Ubuntu Feisty qui date de moins d’un mois) j’ai pu gagner quelques centaines de Mo. En testant de nombreuses choses, en installant tout simplement un certain nombre de paquets, on stocke au fur et à mesure des paquets qui peuvent être utiles quelques jours mais qui deviennent au bout d’un mois totalement encombrants. Voici donc 4 petits trucs pour rendre votre caffè Ubuntu plus léger.

Pour nettoyer votre machine, sachez que vous possédez déjà le plus efficace et le plus puissant des outils : Aptitude (via la console ou Synaptic). Aptitude est la grande force, à mon avis, d’Ubuntu et vous allez vite avoir un exemple de fonctionnalité qu’il contient, et dont on a pas toujours connaissance. Il lui manquera simplement deux petits rajouts. Commencez donc par installer ce petit paquet :

$ sudo aptitude install deborphan

1. Se débarrasser des paquets résiduels

Les paquets résiduels sont généralement des paquets de dépendances qui traînent dans votre système après que vous ayez désintallé l’application qui nécessitait leur installation. Aptitude vous permet de supprimer ces paquets très facilement. Pour ce faire ouvrez Synaptic et cliquez sur l’onglet État qui se trouve en bas à gauche de la fenêtre. Dans la liste qui apparaît au dessus des onglets sélectionnez Non installés (résidus de configuration). Une liste de paquets apparaît alors dans la liste de droite, cliquez dessus et choisissez Sélectionnez pour suppression complète pour vous débarrasser de ces résidus. Cliquez enfin sur Appliquer et dites leur au-revoir !

2. Se débarrasser des paquets partiels

Quand parfois vous utilisez Synaptic ou autre pour installer une application, il arrive qu’un problème vous empêche de continuer l’installation, ou qu’elle échoue en cours de route. Le/les paquets téléchargés ne sont alors pas supprimé, Aptitude les garde au cas ou. C’est une bonne chose, mais vous n’avez pas éternellement besoin de ces paquets : un peu de nettoyage de temps en temps s’impose donc. Là encore, Aptitude a la fonction qui lui permet de nettoyer ces paquets automatiquement et facilement. Ouvrez un Terminal et lancez cette commande :

$ sudo apt-get autoclean

Une liste de paquets apparaît alors : ce sont vos paquets partiels. Retapez la commande précédente pour les supprimer, et continuer le ménage !

3. Se débarrasser des « locales » dont on a pas besoin

Un jour en discutant avec un vendeur d’ordinateur Mac, le gentil vendeur me donne un conseil si un jour j’acquiers une machine au système de la pomme : « Tu lances le DVD d’installation et tu réinstalles tout, mais seulement en français. Parce que là, il est livré avec toutes les langues et ça te bouffe une place monstre… » Sous Ubuntu, la situation n’est pas aussi dramatique, mais il y a tout de même pas mal de fichiers dont vous n’avez pas besoin, à moins que l’hébreu ou le russe soit très important pour vous. Nous allons utiliser pour cela localepurge, le petit script que nous allons installer. Il sera appliqué à chaque nouveau paquet installé avec Aptitude, pour ne plus les installer par la suite. Installons localepurge :

$ sudo aptitude install localepurge

Une fenêtre devrait apparaître, avec une liste de langue. Choisissez celles que vous souhaitez maintenir sur votre système. Je vous conseille donc, à vous lecteurs francophone, de choisir l’option fr, et au cas ou tout de même choisir en également (beaucoup de paquets ne sont disponibles qu’en anglais). Appuyer sur Entrée, et le tour est joué !

4. Se débarrasser des paquets orphelins

Les paquets orphelins sont assez proches des paquets résiduels, mais à la différences qu’ils sont présent sur votre système pas seulement par des dépendances d’applications désinstallées : ils peuvent être des paquets que vous avez vous-même installé et peut-être oublié, des paquets qui ne servent pas et ne dépendent d’aucun paquet… Pour les supprimer nous allons utiliser le paquet que nous avons installé précédemment, deborphan, et Synaptic. Lancez donc Synaptic et cliquez sur Configuration > Filtres. Cliquez sur le bouton Nouveau en bas à gauche de la fenêtre qui vient d’apparaître puis cliquez sur Tout désélectionner. Choisissez enfin Orphelins dans la liste Autre au dessus. Enfin, Validez. Pour chercher et supprimer vos paquets orphelins maintenant, cliquez dans la liste en bas à gauche dans Synaptic sur Filtres puis Orphelins dans liste au dessus. Les paquets orphelins apparaissent désormais dans la liste des paquets de Synaptic : vous pouvez cliquer dessus pour les supprimer.

Attention cependant, ne les supprimez pas tous, certains comme les codecs sont normalement orphelins mais ils vous sont pourtant nécessaires. Il vous faut faire le tri, et ne pas sélectionner et supprimer des paquets dont vous n’êtes pas sûr de l’utilité éventuelle.

Et voilà, tout propre tout beau, votre système est paré pour le printemps !

Publicités

7 Réponses to “Nettoyage de printemps pour Ubuntu”

  1. eb Says:

    En ce qui me concerne, Synaptic (en connection avec les dépôts) a fait office de « killer app » (celle qui est tellement utile qu’elle justifie tout le reste). Dès que j’ai besoin d’une application spécifique , un petit coup d’oeil du côté de Synaptic et c’est très rare de ne pas trouver une solution. Et cela sans devoir se ruiner.

    ¿Ubunteros? ¡me gusta!

  2. Barista Says:

    Gracias eb ! 😉

  3. fred Says:

    Merci Nico,

    Je viens de nettoyer.

    A bientôt

  4. blesso Says:

    Salut! (et oui encore moi ;))
    Super ton tuto, m’a vraiment permis de virer pas mal de ‘mauvaises herbes’ d’Ubuntu!!! encore merci!

    ps: dans la section 4,
    Tu as écris Catégories>Filtres au lieu de Configuration>Filtres

    ptit lapsus!

  5. Barista Says:

    Salut,

    merci pour la rectification, c’est corrigé !

  6. Keitaro Says:

    Merci de tous ces conseils, c’est vrai qu’à la longue ça fini par prendre de la place tout ça. Après plusieurs mises à jour d’Ubuntu qui ont bien dû laisser quelques déchets… Ca fait du bien de se retrouver avec quelque MiB de plus sur le disque dur 🙂

  7. Barista Says:

    Il faut normalement faire sa sélection avec la barre d’espace.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :