Le client torrent le plus léger qui soit : rTorrent

19 mai 2007

Dans 48h, mon ordinateur portable retourne chez le constructeur : le wifi est cassé, problème courant visiblement sur les HP dv6000, il faut changer la carte mère et la carte wifi. Pendant 3 semaines (espérons pas plus) je vais très certainement retrouver un très ancien ordinateur portable pour avoir ma petite dose quotidienne d’informatique. Prenons cela comme une expérience je me dis, je vais le rendre utilisable le plus possible, grâce à Linux.

La première chose qui m’est venue à l’esprit, je dois avouer, c’est la musique : comment télécharger mes albums depuis Jamendo sur mon iPod… ? Et bien mesdames et messieurs, voilà rTorrent. Le client torrent probablement le plus léger qui soit. Il utilise pour fonctionner la librairie libtorrent9 et ces deux paquets, en tout, consomment 1,6Mo d’espace. La charge CPU ne dépasse jamais les 1% chez moi et la quantité de RAM utilisée est de 544Ko (avec deux torrents en cours) ! Qui dit mieux ?

Comme tout bon client qui se respecte, il est complètement paramétrable. Mon astuce préférée : placer un répertoire sous surveillance. Lancez rTorrent, téléchargez un fichier .torrent dans ce répertoire que vous souhaitez surveiller, et rTorrent lance le téléchargement tout seul. Il l’arrêtera tout seul aussi et ne continuera à le partager que dans les limites que vous aurez prédéfinies. La rapidité du téléchargement m’a également bluffé : sur le même torrent, il est plus rapide à se connecter aux sources et donc à télécharger que le client que j’utilisais précédemment, Transmission, et cloue au pilori tous les autres clients que j’ai testé : Deluge, KTorrent, etc.

Mais comment est-il possible qu’une telle merveille ne soit pas plus connue ? Réponse simple : rTorrent n’a pas d’interface graphique, il s’exécute depuis un Terminal. Je vois déjà les aficionados du GUI partir, ceux que le Terminal intimide ou qui n’ont pas envie de tester tout ce qui demande plus de 15 secondes pour s’habituer… C’est leur droit, après tout, mais ceux la ne sauront jamais ce qu’ils ratent, et c’est à mon avis le meilleur client torrent qui soit. Tout simplement…

Pour installer rTorrent, rien de plus simple. Depuis un Terminal (encore lui) :

sudo apt-get install rtorrent

Une fois que c’est fait, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, on peut le lancer en tapant simplement rtorrent. Voilà ce à quoi l’on a droit.

rTorrent

C’est dépouillé, certes. Mais ne cherchons-nous pas l’essentiel ?

La prochaine étape est donc la configuration. Tout cela va se faire assez facilement à travers un fichier que nous allons cacher au sein de notre répertoire personnel. Nous allons copier le fichier type de configuration pour s’en servir :

cp /usr/share/doc/rtorrent/examples/rtorrent.rc ~/.rtorrent.rc

Ouvrez ce fichier (appuyez sur Ctrl+H dans un répertoire pour voir les fichiers cachés) avec un éditeur de texte. Tout est décrit ici, en anglais certes, mais c’est assez facile. Pour vous aiguiller, voilà quelques-unes des lignes expliquées. Notez que l’intégralité du fichier est commenté (les lignes commencent par #). Pour que le paramètre modifié soit pris en compte il faudra donc décommenter la ligne (supprimer le #). Le cas échéant, la valeur par défaut sera conservée.

Réglages des sources

# Maximum and minimum number of peers to connect to per torrent.
#min_peers = 40
#max_peers = 100

Cette section détermine le nombre de sources à allouer par torrent. Modifiez à souhaits… (la section qui suit dans le fichier est la même mais pour le partage cette fois.)

Pages: 1 2

15 Réponses to “Le client torrent le plus léger qui soit : rTorrent”

  1. Sumol Says:

    Avec la clé usb ubuntu bootable et les applications à économie tu est paré pour retourner aux vielles machines.
    C’est assez intéressant de voir à quel point les applications peuvent prendre si peux de mémoire avec des interfaces épurées (la codage doit aussi y être pour quelque chose), comme quoi la puissance de nos pc est vraiment mal exploitée.

  2. Barista Says:

    Effectivement… C’est pour ça que ça me fait toujours hurler de voir certains vendeurs conseiller des PC à 1500€ à des utilisateurs lambda.

  3. antistress Says:

    ouais mais les interfaces c’est bien quand même, hein!
    les icônes, la souris toussa…

  4. Barista Says:

    C’est bien mais quand ça simplifie vraiment la vie : ici ça ne simplifie rien du tout.

  5. Barista Says:

    Bonjour Florence,

    Désolé pour la réponse tardive.
    Pour ce qui est du premier problème : les accents sont effectivement à éviter en console… Ensuite, s’il s’agit d’un disque externe, rTorrent peur tout à fait en importer un fichier .torrent, le tout est de bien spécifier le chemin soit manuellement vers le dossier à surveiller dans le fichier rtorrent.rc, ou alors lors d’un ajout manuel. Et bien-sûr le disque dur externe doit être monté.
    En ce qui concerne la réponse [closed] : il ne s’agit habituellement pas d’une erreur, c’est simplement que le torrent auquel vous essayez d’accéder et arrêté, n’existe plus ou est un tracker privé (pour lequel il faut une autorisation). Je vous conseil d’essayer un autre téléchargement dans ce cas.

    à bientôt.

  6. Florence Says:

    Bonjour Barista.

    Merci pour votre réponse.

    Je vais donc étudier ce que c’est que « être monté » pour un DD externe.

    Et je vais ré-essayer ce rTorrent.

    Bonne soirée.

    Florence

  7. colin2mars Says:

    Salut merci pour cet article.

  8. Hells_Dark Says:

    Hey, merci de m’avoir fait découvrir rtorrents🙂
    j’utilisais Transmsission, que j’appréciais beaucoup.
    Mais j’ai pu remarquer qu’avec une 20aine de torrents à la fois, il avait quand même du mal.
    Je suis en train de tester rtorrents et il m’a l’air sacrément efficace🙂

  9. Barista Says:

    Bonjour didibwoy,

    Je ne suis pas sûr qu’il soit possible de lancer rtorrent depuis PuTTY, donc via SSH, sans qu’il ne se ferme alors qu’on ferme PuTTY… Je n’utilise pas ce logiciel, donc je ne saurais être catégorique. Je te conseille de tester.

  10. cocob Says:

    Pour moi il n’y a aucun probleme avec ssh vi putty. Il suffit d’utiliser screen ! rtorrent à été conçu pour etre utilisé avec ce dernier.
    Pour ceux qui ne connaisse pas la démarche

    # screen
    # rtorrent
    ctrl + A D pour detacher le screen
    et voila si tu quiite le terminal le screen contenant le rtorrent continuera a tourner

  11. mino Says:

    bah pour y revenir de n’importe quel pc on se connecte en ssh et « #screen -x » et hop c’est revenu🙂

  12. YDB Says:

    Salut.

    Je viens de découvrir rtorrent et je trouve ça trop génial !

    Merci à l’auteur de l’article pour avoir fait découvrir ce merveilleux client !

  13. racoon97 Says:

    Pour aller plus loin j’ai trouvé ce script : http://polishlinux.org/apps/p2p/rtorrent-console-p2p/
    qui aurais permis de démarrer rtorrent au démarrage dans un screen. Malheureusement cela n’a pas l’air de fonctionner sous Ubuntu, je pense qu’il ne manque pas grand chose. Si quelqu’un veux bien se pencher la desssus, je lui en serais reconnaissant car j’utilise désormais un laptop et ce serais bien pratique que rtorrent puisse se lancer au démarrage, car j’oublie parfois de le démarrer.😉


  14. […] mine de Kobalt Gibbons, hérons et léopards sortent de la mine… « Le client torrent le plus léger qui soit : rTorrent eLinks : naviguez ultra léger […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :